Blocage des fournitures et des services de base à l’entrée du #campLiberty #iraq #iran #unhcr #un #UNAMI

Blocage des fournitures et des services de base à l’entrée du camp Liberty

CPDI7uIWUAA7aZ5Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne a annoncé dans un communiqué: dans un acte illégal, le mercredi 30 septembre, les agents irakiens ont de nouveau empêché l’entrée d’articles nécessaires pour la réparation et l’entretien des infrastructures au camp Liberty. Ces agents qui exécutent les ordres de Faleh Fayyadh, le chef du comité gouvernemental chargé de réprimer les habitants du camp Liberty, ont également empêché l’entrée au camp des fournitures de base parmi lesquels il y a notamment des articles de papeterie, des vêtements, des nappes en nylon, des électrodes de soudage pour réparer les réservoirs d’eaux usées et les éléments électriques simples tels que des câbles et des connectiques.

Aussi, de nombreuses pièces de rechange pour divers équipements ont été bloquées depuis le 4 août à l’entrée du camp.

Par ailleurs, depuis plus de deux ans, le comité gouvernemental chargé de réprimer les résidents du camp Liberty empêche l’entrée au camp des entrepreneurs sollicités pour la réparation des systèmes de climatisation et des radiateurs. Ces mesures restrictives constituent une violation flagrante du protocole d’accord signé le 25 décembre 2011 entre le gouvernement de l’Irak et de l’Organisation des Nations Unies selon lequel les résidents devraient être en mesure de signer des contrats avec divers entrepreneurs pour la rénovation ou la réparation des infrastructures et des équipements du camp.

Empêcher l’entrée au camp Liberty des besoins fondamentaux qui sont entièrement payés par les résidents constitue une violation des normes humanitaires et des droits de l’Homme.

Malheureusement, l’ONU n’a pas pris de mesures sérieuses pour mettre fin à ce blocus, malgré le fait que les habitants du camp ont constamment signalé ces exactions à la MANUI.

La Résistance iranienne appelle les Nations Unies et le gouvernement des États-Unis – qui se sont engagés par écrit à plusieurs reprises de veiller à la sécurité et au bien-être des résidents du camp Liberty – ainsi que l’Union européenne à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à ce blocus inhumain.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s