Daech se retourne contre son parrain à Téhéran sur la tombe de Khomeiny et au parlement des mollahs… Cela réjouit Khamenei qui s’en sert pour sortir de l’impasse et de son isolement

Daech se retourne contre son parrain à Téhéran sur la tombe de Khomeiny et au parlement des mollahs

Cela réjouit Khamenei qui s’en sert pour sortir de l’impasse et de son isolement

 Verser le sang des innocents sous tout prétexte est un crime et le comportement de Daech sert manifestement les intérêts du Guide suprême

 20176794843287328453.jpg

Après la formation d’une large coalition internationale des pays arabo-islamiques et des Etats-Unis contre le bellicisme et le terrorisme du régime des mollahs, Daech qui pendant des années ne s’en était pas pris à l’Iran, a soudainement griffé son parrain, à Téhéran sur la tombe de Khomeiny et au Parlement des mollahs (Majlis).

 

Le mollah Rohani a affirmé que « cet incident n’était pas imprévisible » et le guide suprême Ali Khamenei a évoqué « un jeu de pétard » insignifiant et sans effet. La course au terrorisme entre les prétendants d’un califat sunnite et le califat soi-disant chiite à Téhéran, le régime du guide suprême – même si il ne s’agissait pas d’une mise en scène sur commande – suscite l’enthousiasme et la joie du calife des mollahs.

 

Condamnant l’effusion de sang des innocents, Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré : le comportement de Daech sert manifestement les intérêts du guide suprême. Cela réjouit vivement Khamenei car cela lui sert à sortir de l’impasse et de son isolement régional et international. Le premier initiateur et parrain du terrorisme veut ainsi avec démagogie échanger la place du bourreau avec celle de la victime et faire passer le banquier central du terrorisme comme une victime.

 

Mme Radjavi a rappelé : la Résistance iranienne a toujours déclaré que le renversement de la dictature religieuse et terroriste en Iran et le démantèlement de l’ensemble des institutions et symboles de la répression et de l’oppression, sont du ressort du peuple iranien et de sa résistance. C’est pourquoi nous appelons à mettre fin à la politique de complaisance avec le régime des mollahs et à reconnaitre la juste résistance du peuple iranien.

 

Pour éradiquer le terrorisme de la région il faut :

  • Déclarer le corps des Gardiens de la révolution (les pasdaran) comme une entité terroriste
  • Expulser à n’importe quel prix les pasdaran et les milices de Khamenei de Syrie, d’Irak, du Yémen et de tous les autres pays.
  • Que l’Organisation de coopération islamique (OCI) expulse le régime des mollahs de ses rangs et reconnaisse la résistance du peuple iranien pour le renversement du fascisme religieux.

 

Après 38 années de répression, d’exécutions, d’emprisonnements et d’oppression, le peuple iranien ne se contentera pas de moins que de la liberté, la démocratie et la souveraineté populaire.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 7 juin 2017

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s